Tweet

14. San Jose Earthquakes

Jean-François Téotonio vous offre ici le portrait des Earthquakes de San Jose, une des dix équipes originales de la MLS.

Logo officiel des San Jose Earthquakes. Crédit photo: mlssoccer.com

Tumultueuse histoire que celle des Earthquakes de San Jose. La franchise a fait son apparition dans la NASL en 1974. Elle est ensuite passée par la West Coast League, où elle a été rebaptisée Blackhawks de San Francisco Bay. Pour faire une histoire courte – car plusieurs changements de personnel à l’interne l’ont fait passer par plusieurs chemins -, un groupe d’investisseurs a réussi à donner à la franchise la chance de compétitionner en MLS dès la saison inaugurale. Tous les joueurs qui étaient présents dans la précédente version de l’équipe n’ont pas fait le chemin, dans le but de repartir à neuf (et aussi par question de problèmes de contrats dans lesquels nous ne nous aventurerons pas).

Lors de son entrée en MLS, l’équipe se nommait le San Jose Clash. Même s’ils ont fait une apparition en séries éliminatoires la première année en 1996, plusieurs problèmes dans le vestiaire minaient le jeu sur le terrain. Un des incidents les plus mémorables de ces grandes tensions a été celui de Wynalda, joueur étoile de la concession. L’attaquant a fait attacher une bannière à un avion qui demandait le renvoi de l’entraîneur Laurie Calloway. Les saisons suivantes ont vraiment étés désastreuses, perdant plus de matchs qu’ils n’en ont gagnés.

En 1999, on rebaptise le club par son ancienne appellation, le San Jose Earthquakes. En 2001, on engage un nouveau personnel d’entraîneurs, notamment Frank Yallop. L’ajout de Landon Donovan (qui connait aujourd’hui énormément de succès avec le Galaxy), l’international américain prêté par le Bayer Leverkusen, va avoir un impact de premier plan sur les succès du club. Après avoir échappé les séries éliminatoires pour quatre saisons de suite, l’année 2001 a été couronnée de succès, grâce à une belle victoire contre les rivaux du L.A. Galaxy en prolongation, en finale de la Coupe de la MLS. Le scénario se répète en 2003, contre le Chicago Fire.

Malgré ces beaux succès, la gestion de la franchise cause encore des remous, et elle se voit obligée de déménager. Elle deviendra donc, en 2005, le Houston Dynamo. Toutefois, ce déménagement vient avec une promesse que l’équipe reviendrait à San Jose, si un stade en bonne et due forme était construit. Comme de fait, en 2008, on annonce le retour d’une équipe de soccer à San Jose. On garde le nom, logos, données, et on réengage l’entraîneur Frank Yallop. Il s’agit d’un club d’expansion, mais on le voit plutôt comme une continuité de l’ancienne franchise.

L'attaquant colombien Tressor Moreno. Crédit photo: enlas18.com

Besoin d’attaque

Si la saison 2010 a été particulièrement bonne, notamment avec une demi-finale de la Coupe de la MLS, la saison 2011 a été un échec total. Un total de buts marqués parmi les plus bas de la ligue. On s’est partiellement occupé de ce problème lors de la signature de l’attaquant Steven Lenhart pour une prolongation de contrat, malgré une blessure durant la saison. L’ajout de Tressor Moreno, international colombien, devrait aussi pouvoir rehausser le niveau de créativité à l’avant et mieux supporter les poussées offensives.

L’urgent besoin d’un ailier droit pour passer en vitesse et pour supporter la défense lorsqu’elle en a besoin. L’an dernier, l’entraîneur Yallop a tout tenté, en utilisant huit joueurs différents à cette position, sans qu’aucun n’ait vraiment rempli son mandat de la bonne façon. Le jeune international trinidadien Cordell Cato, on l’espère, devrait stabiliser cette position.

Jean-François Téotonio

Jean-François Téotonio étudie en Journalisme à l'UQAM. Littéralement passionné par l'«événement sportif», il s'intéresse à tous les sports, en particulier au tennis, au soccer et au hockey sur glace. Toujours à la recherche des émotions qu'engendre un match important, tous sports confondus, il saura vous les commenter avec sa plume droite et éclairée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>