Drame Une mère soupçonnée de triple infanticide à Pontarlier

Evrard Martin
Mars 19, 2017

C'est le père de famille, un homme de 36 ans, qui a donné l'alerte après avoir tout découvert en montant dans le grenier de sa maison. Lundi, le parquet demandera son placement en détention provisoire. Des jumeaux nés il y a quelques mois à peine et un autre corps de bébé probablement venu au monde en 2015. Depuis ce matin, une mère de famille âgée de 30 ans et son compagnon dont on ignore l'âge doivent s'expliquer sur la présence de trois corps de nouveau-nés retrouvés dans leur domicile. "Elle explique, comme souvent dans ces cas d'infanticide très particulier, c'est qu'elle voyait bien quelle était enceinte puisqu'elle le dissimulait mais c'est comme si elle e l'était pas car elle ne le voulait pas." a précisé Edwige Roux-Morizot ce mardi 14 mars 2017 en fin de journée. Trois jours plus tôt, elle avait été arrêtée pour sa participation à l'agression d'une élève de son lycée. Sa femme, qui avait accouché seule, lui avait caché ses grossesses et il ignorait la naissance des bébés. C'est ce qu'a indiqué la procureure en charge de l'enquête à nos confrères de France 3 Bourgogne Franche-Comté, au lendemain de la découverte d'un triple infanticide près de Pontarlier, en France voisine. Leur garde à vue a été prolongée mardi. Sachant que le couple a deux autres enfants scolarisés à Pontarlier, la thèse de grossesses non désirée semble tout de même privilégiée par les enquêteurs.

Il a deviné ce qui s'était passé en découvrant les sacs "à l'odeur très forte", sans regarder ce qu'ils contenaient. "La mari a pu soupçonner à certains moments que sa femme pouvait être enceinte, mais elle a tout fait pour qu'il ne puisse pas s'en rendre compte".

Other reports by CampDesrEcrues

Discuss This Article

FOLLOW OUR NEWSPAPER