François Hollande juge "épouvantable" l'idée des débats télévisés

Evrard Martin
Mars 10, 2017

Dans les faits, cela reste peu probable: si le programme et la campagne de Benoît Hamon sont critiqués par une partie du PS, celui-ci se maintient encore dans les sondages à un niveau supérieur à celui de François Hollande en octobre dernier (14% contre 9%). Selon des informations du journal Le Parisien, l'entourage du président aurait mis 500 parrainages de côté pour être prêt si le sort en décidait ainsi.

Lui-même vainqueur de la primaire de la gauche en 2011, le président de la République tance pourtant la primaire, estimant que les deux scrutins, à droite comme à gauche, "représentent un véritable échec pour la Ve République et pour cette élection [présidentielle, ndlr.]".

François Hollande a appelé le gouvernement réuni mercredi exceptionnellement au grand complet, ministres et secrétaires d'Etat, pour le Conseil des ministres, à la "cohésion" face à "la menace de l'extrême droite" tout en admettant "le débat" sur l'élection présidentielle, a rapporté le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll. "Joker!", répond un proche, visiblement gêné par le sujet. "Et cette source d'expliquer que depuis que [François Hollande] a renoncé, les conditions ont changé". "[Les signatures] sont déjà gelées, en cas de malheur, confie à nos confrères un proche de François Hollande". C'est un homme qui ne ferme aucune fenêtre.

Un ministre: "Ses états d'âme, on s'en fout!" Autant dire que les chances pour François Hollande son très minces.

Other reports by CampDesrEcrues

Discuss This Article

FOLLOW OUR NEWSPAPER