Un bodyboarder tué par un requin à Saint-Leu — La Réunion

Amand Boissieu
Avril 30, 2017

Bodyboardeur confirmé, l'homme a été profondément mordu à la cuisse et à la jambe droite, selon les pompiers.

Un jeune homme d'une vingtaine d'années a été tué par un requin samedi matin alors qu'il pratiquait du bodyboard dans l'océan indien près de l'île française de La Réunion, a-t-on appris auprès des pompiers.

-- La Réunion étant exposée au risque requin, un arrêté préfectoral est en vigueur afin d'interdire les activités les plus exposées, dans la bande des 300 mètres du littoral, sauf dans le lagon et, en dehors du lagon, dans les zones surveillées définies par arrêté municipal et lorsque celles-ci sont opérationnelles. "On peut regretter ce qu'on peut considérer être aussi une imprudence", a constaté amèrement Frédéric Carre, le sous-préfet de Saint-Paul (La Réunion).

Depuis six ans, neuf personnes ont perdu la vie de cette façon.

La mère de la victime, ainsi que plusieurs de ses amis, se sont immédiatement rendus sur place.

Les attaques de requin se poursuivent à La Réunion.

C'est la 21e attaque de requin depuis 2011, 9 d'entre elles ont été mortelles. Plus de la moitié concernaient des surfeurs ou des bodyboardeurs. L'attaque s'est produite alors qu'une alerte pour forte houle avait été lancée par les services météorologiques depuis samedi matin.

Les compétitions de surf, interrompues à cause des attaques de requins, avaient pu reprendre en février 2016 après cinq ans d'absence. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL