428 candidats En Marche! investis, dont 52% de la société civile — Législatives

Amand Boissieu
Mai 14, 2017

Reconnaissant qu'il manquait environ 150 candidats alors que 577 circonscriptions seront en jeu en juin, M. Ferrand a dit que les derniers candidats seraient investis d'ici à mercredi prochain, afin que "puisse être maintenu vivant un espace permettant à la recomposition du paysage politique français de se concrétiser encore". Leur candidature est passée au crible de la commission d'investiture d' En marche!

Rien n'est pourtant joué pour Manuel Valls, qui devait remplir plusieurs critères afin de voir sa candidature validée. Fondé le 6 avril 2016 par Emmanuel Macron, le mouvement En marche! sera prochainement rebaptisé " La République en marche ".

La République en marche présente "environ 450" candidats jeudi, au lieu des 577 annoncées.

M. Macron espère remporter une majorité absolue lors du vote de juin, ce qui lui permettrait de choisir un premier ministre issu des rangs de sa formation. Devant l'institance des journalistes, celui-ci a tout d'abord déclaré que Manuel Valls n'était pas investi par le parti car il ne remplissait pas tous les critères. Jusqu'à son élection à la présidence de la République, ce dimanche 7 mai, c'est Emmanuel Macron qui le présidait. "Au contraire, cela nous oblige à les analyser et à être prudent sur un certain nombre de circonscriptions", poursuit ce même cadre, précisant que "cela ne présage pas de l'issue" de l'examen. "J'imagine que c'est un niveau d'humiliation en trop", a déclaré à l'AFP un proche de Manuel Valls.

Invité sur Europe 1, le porte-parole d'Emmanuel Macron, Benjamin Griveaux, a répondu que l'ancien Premier ministre "n'avait pas été investi pas la commission d'investiture" du mouvement.

Il était demandé notamment à l'ancien premier ministre de François Hollande d'adhérer au parti La République en marche et de remplir comme chaque candidat le formulaire en ligne.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL