Aïssata Tall Sall: " ''Oser l'Avenir'' n'est ni de Mankoo, ni de Benno "

Xavier Trudeau
Мая 19, 2017

Aïssata Tall Sall se démarque!

Ainsi, il participera aux élections législatives de 2017 sous sa bannière et en coalition avec d'éminentes forces politiques et sociales de notre pays qui croient qu'un autre Sénégal est possible. Elle ne sera ni avec Mankoo, encore moins avec Benno. Elle l'a fait savoir hier, mercredi 17 mai lors d'une conférence de presse.

"Oser l'Avenir " a été porté sur fonts baptismaux depuis 2014 à la suite des péripéties de renouvellement des instances de base du Parti socialiste (PS). Nous avions alors, quelques camarades et moi, pensé qu'il fallait changer les règles et les pratiques dans les partis politiques. "Le mouvement marche sur les pas de Léopold Sédar Senghor". "Oser" prendra son courage en main et va s'assumer.

L'avocate maître Aïssata Tall Sall est ce jeudi à la une de pratiquement tous les quotidiens sénégalais qui parlent du lancement prévu samedi de son mouvement dénommé "Osez l'avenir " qui, n'étant ni de la mouvance présidentielle ni de l'opposition réunie dans "Manko wattu Sénégal", compte aller tout seul aux législatives du 30 juillet prochain.Montrée sous toutes les coutures, en sourire, faisant le V de la victoire ou montant les marches d'un escalier, l'avocate inspire ces unes aux quotidiens: "Législatives 2017: Aïssata Tall Sall creuse son sillon - Le maire de Podor s'éloigne de Tanor et de Khalifa " (WalFadjdri), "Législatives 2017 - Lancement du mouvement +Osez l'avenir+, ce samedi: Aïssata se démarque!"

"Osez est la troisième voie". Celle là même qui proposera aux Sénégalais l'alternative des choix clairs car notre ambition est de faire renouer les Sénégalais avec la politique dans toute son essence. "J'allais dire dans toute sa noblesse ". Nous pensons que cela est possible et nous y travaillerons avec toutes les forces qui y croient.

Interpellée sur les raisons qui l'ont poussé à se démarquer de l'initiative 2017, le maire socialiste martèle: "à tort ou à raison, de façon involontaire ou consciente, on a créé la confusion dans l'esprit de l'opinion et Initiative 2017 a été créée par Cheikh Bamba Dièye, Moussa Tine, Khalifa Sall, Moussa Sy et Me Aissata Tall Sall". Nous avions réfléchi et rédigé une plateforme qui nous permettait, nous, en tant qu'acteurs du jeu politique, d'aller aux élections législatives.

"L'Initiative 2017 que nous avons portée sur les fonts baptismaux n'a jamais été un Mouvement de soutien même si je suis d'accord qu'on doit le soutenir". Je fais plus que de le soutenir quand j'ai appris que ce Mouvement, pendant que je vivais des moments de deuil, a été lancé pour devenir un Mouvement de soutien à Khalifa Sall et qu'il va dans Mankoo.

D'autres rapports

Discuter de cet article