Emmanuel Macron rencontrera les membres du CIO mardi

Solenn Plantier
Mai 16, 2017

Pour organiser les JO 2024, la capitale française rassemble au maximum les forces politiques afin de convaincre la commission d'évaluation du CIO, en visite officielle à Paris de ce dimanche à mardi.

"L'être qui ne vient pas souvent à Paris ne sera jamais complètement élégant", a lancé en français le président de la commission, le Suisse Patrick Baumann. Cette confirmation a été faite par Emmanuel Macron lors d'un entretien téléphonique avec le président du Comité international olympique (CIO), l'Allemand Thomas Bach, ajoute la même source.

La date de cette rencontre n'a pas encore été fixée. Il y a déjà eu beaucoup d'interactions entre le CIO et Paris. "Se faire une impression en direct de ce que la Ville de Paris et le comité de candidature proposent", a déclaré en français à son arrivée M. Baumann.

Lors de son discours d'introduction, Tony Estanguet, coprésident du comité de candidature, a fait une référence directe au chef de l'Etat élu: "Notre équipe a un nouveau membre, le nouveau président de la République Emmanuel Macron".

Enfin, avec Paris pour centre, les Jeux bénéficieraient essentiellement, en terme de richesse et d'emploi, à la Seine-Saint-Denis, département le plus jeune et le plus pauvre de France métropolitaine, où seraient disputées la plupart des épreuves et où serait construit le Village, transformé ensuite en logements sociaux. Le dîner s'est déroulé au Petit Palais, au bas des Champs-Elysées, lieu qui doit accueillir la maison des athlètes si la candidature de Paris remporte l'élection de la ville hôte des Jeux en 2024, contre Los Angeles.

Pour l'occasion, les couleurs de la candidature sont visibles dans les rues de Paris.

Paris, qui a accueilli les Jeux olympiques pour la dernière fois en 1924, a échoué à les obtenir en 1992, 2008 et 2012.

LA 2024 a particulièrement marqué des points jeudi avec la visite, sous un soleil éclatant et dans une ambiance détendue au milieu des étudiants, du campus de l'université d'UCLA qui, en cas de désignation par le CIO le 13 septembre à Lima, servira de Village olympique avec ses résidences universitaires.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL