Les concerts d'Ariana Grande annulés jusqu'au 5 juin — Attentat de Manchester

Pierre Vaugeois
Mai 31, 2017

Londres n'a pas confirmé cette information.

Lors de son arrestation, le frère du suspect a reconnu avoir été au courant d'un projet d'attentat et admis sa présence en Grande-Bretagne durant la période de préparation.

"Le père, Ramadan Abedi vient d'être arrêté lui aussi", au lendemain de l'arrestation de Hachem, frère de l'auteur présumé de l'attentat, a indiqué Ahmed Ben Salem, un porte-parole de la Force de dissuasion, qui fait office de police loyale au gouvernement d'union nationale (GNA).

Jeudi, la vice-présidente du parti europhobe Ukip, Suzanne Evans, avait reproché à Mme May d'être "en partie responsable" de l'attaque en raison des coupes dans le budget de la police quand elle était ministre de l'Intérieur (2010-2016).

Les découvertes commencent à lever le voile sur l'auteur de l'attentat, Salman Abedi, qui a baigné dans un contexte familial djihadiste et était animé d'un désir de "vengeance", selon ses proches.

Selon la presse britannique, les images de vidéosurveillance montrent le kamikaze déposer une valise au sol quelques instants avant l'explosion. Plusieurs personnes ont été arrêtées en Angleterre et en Lybie. Aucune charge n'a été retenue à l'encontre de cette femme, interpellée mercredi soir à Blackley, dans le nord de Manchester. "Je n'ai pas de mots", avait-elle tweeté quelques heures après le drame. "Un homme en tenue blanche de la police scientifique était en train de l'examiner", a encore rapporté le témoin.

Mardi, la police a arrêté un premier homme en lien avec le kamikaze de Manchester.

L'attentat, commis à l'issue d'un spectacle de la chanteuse pop Ariana Grande, a fait 22 morts et 64 blessés. Le chef de la police de Manchester, Ian Hopkins, a ajouté que "quatre personnes" étaient actuellement en garde à vue dans le cadre de l'enquête. Ses parents sont tous les deux nés en Libye et ont fui le régime de Mouammar Kadhafi pour trouver refuge au Royaume-Uni. Mercredi, la ministre de l'Intérieur Amber Rudd a précisé qu'il était "connu" des services de sécurité et qu'il n'avait "probablement pas agi seul" pour commettre cet attentat "plus élaboré que d'autres". L'engin explosif était dans un bagage laissé par terre avant sa détonation, selon le Times. Des militaires ont commencé à se déployer à la mi-journée en mission de surveillance sur des lieux sensibles dans les grandes villes et pourraient aussi patrouiller dans des gares et aéroports, concerts et événements sportifs.

Le pays est depuis mardi soir en état d'alerte " critique " par crainte d'une nouvelle attaque.

Selon les médias britanniques, l'ami présumé de Salman Abedi, Abdul Wahab Hafidah, avait été pourchassé puis tué par un groupe de jeunes, dont le procès est toujours en cours. Il serait le troisième d'une famille de quatre enfants. Des sources proches de la famille disent qu'il s'était rendu en Libye la semaine dernière.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL