Les votes du second tour invalidés dans la commune — Savenay Présidentielle

Amand Boissieu
Mai 12, 2017

Illustration d'un bulletin de vote déposé dans une urne. Plus de 7.000 votes au second tour de l'élection présidentielle - 7.040 exactement - ont été annulés dans le département de Loire-Atlantique.

Le Conseil constitutionnel a écarté les votes pour le second tour de l'élection présidentielle des sept bureaux de votes de Savenay (Loire-Atlantique). La magistrate chargée des contrôle a découvert que "les bureaux de vote étaient tenus par des personnes non désignées à cet effet". Cause invoquée: "aucun membre du bureau de vote n'était présent lors du passage du magistrat délégué du Conseil constitutionnel". "Une telle irrégularité étant de nature à entraîner des erreurs et à favoriser la fraude, il y a lieu d'annuler l'ensemble des suffrages émis dans cette commune" ajoute la haute juridiction. La commune de Savenay avait majoritairement voté pour Emmanuel Macron, à 77,75 %. Il ignorait que c'était une obligation du code électoral. Si des suppléants les tenaient bien physiquement, les bureaux ont donc été considérés hors la loi. " il y a eu une mauvaise interprétation du code électoral mais c'est de bonne foi". Nous comprenons aussi la colère de certains électeurs.

A Pontchâteau, les bureaux de votes numéros 3, 4, et 6, ainsi que le bureau numéro 1 à Besné sont aussi concernés par ces annulations. Outre le fait qu'on y connaît ainsi les scores exacts d'Emmanuel Macron, de Marine Le Pen, des votes blancs, nuls, ainsi que le chiffre exact de l'abstention, le Conseil constitutionnel fait aussi état des irrégularités recensées.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL