Au tour de Mourinho — Fraude fiscale

Solenn Plantier
Juin 20, 2017

Et une question de se poser: celui qui avait fêter son retour à la tête du Real en 2009 avec l'arrivée de Cristiano Ronaldo va-t-il célébrer ce nouveau mandat, son cinquième, en s'offrant un certain Kylian Mbappé?

"Je n'ai pas encore parlé avec lui". L'idée est "de poursuivre avec les joueurs que nous avons", déclarait-il la veille à la radio Onda Cero, assurant qu'il avait "une bonne relation" avec Cristiano Ronaldo.

Perez a d'ailleurs confirmé de vive voix ce qu'écrivaient certains journaux: la clause de révocation du contrat de l'attaquant star Cristiano Ronaldo, qui a signé en théorie jusqu'en 2021, est d'"un milliard d'euros". Réélu président du Real Madrid... sans élection faute de trouver le moindre candidat face à lui, Florentino Perez va pouvoir continuer une ère qui a vu son club remporter trois des quatre dernières Ligues des champions.

La date de cette convocation judiciaire est révélée alors que l'attaquant participe actuellement à la Coupe des Confédérations (17 juin-2 juillet) en Russie en tant que capitaine de l'équipe nationale du Portugal. Pour lui, CR7 est "beaucoup plus puissant et plus important que tous ceux qui sommes ici". Ronaldo, parfois offensé par les sifflets des exigeants supporters "merengues", menacerait de partir car il s'est senti peu défendu par son club, selon certains journaux qui ont comparé le froid communiqué de défense envoyé par le Real Madrid avec la campagne médiatique du FC Barcelone en faveur de l'Argentin Leo Messi, lui aussi en délicatesse avec le fisc.

L'actuel technicien de Manchester United, passé par le Real Madrid (2010-2013), est visé par une plainte du parquet de Madrid pour une fraude fiscale présumée de 3,3 millions d'euros, a annoncé le ministère public.

"Le parquet accuse également Ronaldo d'avoir " volontairement " refusé d'inclure 28,4 millions d'euros de revenus liés de la cession de ses droits à l'image pour la période 2015-2020 à une autre société, basée en Espagne et baptisée " Adifore Finance LTD ". M. Perez a cependant souligné que Cristiano Ronaldo n'avait rien occulté et que, selon ses avocats, ces droits transitaient par la "même structure sociétaire" qu'il avait lorsqu'il vivait au Royaume-Uni, et pour laquelle il n'avait jamais été inquiété.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL