EDF veut céder une partie du terminal LNG de Dunkerque — Loon-Plage

Xavier Trudeau
Juin 19, 2017

"Le marché du gaz naturel liquéfié (GNL) n'est pas très porteur, mais les fonds d'infrastructure ont du cash à investir et eux ne sont pas intéressés par 15 % ", écrit le journal Les Echos en citant une source à EDF.

"EDF veut aller vite dans la réalisation de son programme de cession mais il veut aussi sécuriser ses capacités de tirage".

Ce n'est pas une surprise dans le monde de l'énergie puisque EDF avait inscrit sur la liste de ses actifs potentiellement cessibles, sa filiale Dunkerque LNG dès la fin 2015. Contacté, EDF n'a pas souhaité faire de commentaire. Outre EDF, le groupe belge Fluxys en détient 25% et le géant pétrolier et gazier Total 10%. Any copying, republication or redistribution of Reuters content, including by framing or similar means, is expressly prohibited without the prior written consent of Thomson Reuters. "Reuters" and the Reuters Logo are trademarks of Thomson Reuters and its affiliated companies.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL