Emmanuel Macron et Edouard Philippe : popularité en légère baisse [sondage]

Amand Boissieu
Juin 26, 2017

C'est un gouvernement technique plus que politique avec une percée de la société civile. Il apparaît ici en deuxième ligne, au centre, légèrement devant son Premier ministre.

A ses ministres, et tout particulièrement aux onze d'entre eux qui ont gravi pour la première fois jeudi le perron de l'Élysée, Emmanuel Macron a rappelé aussi le "contexte politique particulier" de la formation de ce gouvernement.

Est-ce déjà la fin de "l'état de grâce" pour Emmanuel Macron? De retour dans l'Hémicycle, Richard Ferrand bénéficiera de l'immunité parlementaire.

Pas fan du tout de la photo du précédent gouvernement, qui avait l'air bâclée, où l'on ne voyait pas distinctement tous les visages et où une bonne partie des ministres le surplombait grâce à un escalier, Emmanuel Macron a fait en sorte que la nouvelle image soit plus en phase avec ses aspirations. Emmené par Thierry Solère (LR), ce groupe apportera son soutien au cas par cas aux réformes de l'exécutif. Tous trois "ont fait le choix de quitter le gouvernement pour se défendre", a assuré le chef de l'État en insistant sur le fait qu'il s'agissait de décisions personnelles.

Nicole Belloubet a succédé à François Bayrou place Vendôme, Florence Parly à Sylvie Goulard à la tête du ministère des Armées, Nathalie Loiseau à Marielle de Sarnez aux Affaires européennes et Stéphane Travert à Jacques Mézard à l'Agriculture. "La vie politique est longue" et "peut être cruelle", a-t-il observé pour clore ce chapitre et passer à la suite: la lecture du résultat des élections législatives et leur traduction politique.

A l'inverse, la présidente du Front national Marine Le Pen gagne cinq points à 31 %. "Parlant d'un " gouvernement de confirmation et d'ambition", Emmanuel Macron, toujours selon Christophe Castaner, a évoqué la " volonté de certains de briguer d'autres responsabilités " après les démissions en cascade de quatre membres du premier gouvernement Philippe. "Les Français ont voulu aussi insister sur des expressions de colère, de refus", a expliqué Emmanuel Macron en déplorant une abstention "trop importante".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL