Législatives: 35,33% de participation à 17 heures, un niveau historiquement bas

Pierre Vaugeois
Juin 19, 2017

La semaine dernière, pour le premier tour, un record a été battu puisque plus d'un électeur sur deux a boudé le suffrage (51,3 %). Il faut remonter aux législatives de 1993 pour trouver un taux de participation aussi bas à midi (voir en bas de l'article).

La participation au second tour des élections législatives françaises était en net repli à 17h.

Dans le Finistère, la participation atteint 40,95% pour l'instant. Le taux de participation en métropole atteignait 17,75 % dimanche à midi, selon le ministère de l'Intérieur, en baisse à la même heure par rapport à la fois au premier tour dimanche dernier (19,24 %) et au second tour du scrutin de 2012 (21,41 %). Le nombre moins importants de candidats et, peut-être, leurs arguments, motiveront les électeurs pour se rendre plus massivement aux urnes qu'au premier tour.

A Brest, c'est encore pire. Pour rappel, quatre candidats ont déjà décroché leur entrée à l'Assemblée nationale au soir du premier tour.

Même constat dans le Morbihan: près de dix points de différence par rapport à il y a cinq ans. A 16h45, la participation s'élève à 38,34% pour le département de la Manche. A 17h, 41,93% des électeurs costarmoricains s'étaient mobilisés. Selon un sondage Ipsos-Sopra Steria, elle pourrait grimper à 57% en France.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL