Législatives: percée significative pour le mouvement "La République en Marche" (VIDÉO)

Claudine Rigal
Juin 12, 2017

Selon les estimations par sièges des sondeurs, le mouvement présidentiel, La République En Marche (REM), et son allié du MoDem raviraient dimanche prochain entre 400 et 455 des 577 sièges de l'Assemblée nationale, largement au-dessus de la majorité absolue (289 élus).

Le Parti socialiste, qui contrôlait la moitié de l'Assemblée sortante, s'effondrerait autour de 15 à 40 sièges, soit encore moins que les 57 de la débâcle de 1993. Symbole de la déroute, plusieurs ténors du PS, comme Benoît Hamon ou Jean-Christophe Cambadélis, sont éliminés. "On n'a jamais vu, depuis 1958, le peuple français dire le contraire aux législatives de ce qu'il a dit quelques semaines plus tôt à la présidentielle", soulignait-il pendant sa campagne. Il réalise un score de 13 à 14% très éloigné de celui de Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle (21,30%). Le vice-président du Front national, Florian Philippot cité par le journal Le Monde a exprimé sa déception.

La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon réalise pour sa part une contre-performance porteuse d'espoir. Pour la première fois depuis près de 60 ans, l'abstention dépasserait la barre des 50% au premier tour des législatives. Selon lui, si La République en marche devrait avoir une forte majorité à l'issue du second tour des élections législatives, tout ne sera pas "uniforme" pour autant.

La droite (entre 20,9 et 21,5 % des voix), qui espérait en début de campagne priver le président Macron de majorité et le forcer à la cohabitation, terminerait avec 80 à 132 élus.

La France insoumise, le mouvement du tribun de la gauche radicale Jean-Luc Mélenchon, obtiendrait 12,5%, loin devant le Parti socialiste de l'ancien président François Hollande (8%), plombé par une défaite historique au premier tour de la présidentielle. Mais encore plus révélateur peut-être, le record de primo-députés devrait être battu par le seul parti LREM.

18 h 30: Ce vote est aussi décisif pour de nombreuses personnalités politiques: Najat Vallaud-Belkacem (6e circonscription du Rhône), Manuel Valls (1ère circonscription de l'Essonne), Jean-Christophe Cambadélis (16e circonscription de Paris) ou Nathalie Kosciusko-Maorizet (2e circonscription de Paris).

Les six ministres qui jouaient leur maroquin se sont qualifiés pour le second tour et cinq sont en ballottage favorable: Bruno Le Maire (Economie), Richard Ferrand (Cohésion), Marielle de Sarnez (Affaires européennes), Christophe Castaner (porte-parole du gouvernement) et Mounir Mahjoubi (Numérique). Dans Le Finistère, ce sont les candidats LREM qui ont raflé le plus de voix dans la totalité des huit circonscriptions. Le FN est ainsi parfois largement en tête au premier tour, il n'en reste pas moins dépendant des reports de voix et d'un "plafond de verre" encore bien réel. Beaucoup, d'ailleurs, ne le voulaient assurément pas, puisqu'en raison d'un puissant vote utile, seuls 65% de ceux qui ont voté Macron au premier tour de la présidentielle souhaitaient qu'il soit élu président de la République. Le second tour aura lieu dimanche prochain.

Depuis le lancement de son parti en avril 2016, M. Macron a entrepris de dynamiter le paysage politique traditionnel en prônant un "renouvellement des usages" comme des visages.

Dès avant le premier tour des législatives, les responsables du parti avaient tiré un trait sur le " PS d'Epinay", estimant que le parti né en 1971 était arrivé " à la fin d'un cycle", incapable désormais de faire la synthèse entre son aile droite et son aile gauche. Le palais Bourbon devrait accueillir des bataillons de nouveaux députés - en particulier macronistes - sans aucune expérience politique.

La séance inaugurale de la XVe législature, avec élection du successeur de Claude Bartolone au perchoir, est programmée le 27 juin.

"La France est de retour", a lancé le Premier ministre Edouard Philippe, en vantant les mérites d'un président qui "a su incarner en France comme sur la scène internationale la confiance, la volonté et l'audace".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL