Les banques ont un an pour tester la reconnaissance vocale — Cybersécurité

Xavier Trudeau
Juin 3, 2017

Plusieurs établissements bancaires ont saisi la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) d'une demande d'autorisation pour la mise en place d'une solution d'authentification alternative, par reconnaissance vocale durant un an et auprès d'une population désignée. Et s'il suffisait de dire quelques mots avec sa voix?

La CNIL vient dautoriser neuf banques françaises à mettre en uvre, " à titre expérimental", l'authentification du client par reconnaissance vocale. "Les établissements bancaires souhaitent s'appuyer sur ces technologies pour renforcer la sécurité des transactions et offrir de nouveaux outils à leurs clients", explique ainsi la CNIL. Ainsi, pour s'authentifier, il suffira de prononcer une " phrase de passe " pour accéder à son compte bancaire, en ligne ou par téléphone.

"Ces expérimentations ont pour objectifs de " tester l'appétence des clients pour ce type de mécanisme, ainsi que la fiabilité de celui-ci", souligne-t-elle". L'idée est de savoir si ce système est fiable et si la confidentialité des données personnelles sera garantie.

A noter: en 2016, la Banque Postale a lancé Talk to pay.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL