L'espace, "c'est addictif" — Thomas Pesquet

Amand Boissieu
Juin 20, 2017

Le chef d'Etat Emmanuel Macron a rencontré, ce lundi 19 juin, le spationaute Thomas Pesquet, qui vient d'effectuer une mission de six mois dans l'espace au sein de la Station spatiale internationale (ISS), au salon aéronautique du Bourget.

Et à mesurer le fan club, Thomas Pesquet comptait plus de fans que le locataire de l'Elysée. La présidente LR de la région Île-de-France a notamment croisé Thomas Pesquet, l'astronaute français de retour sur Terre depuis peu. Dans le prolongement du renouvellement de la classe politique opéré la veille lors des législatives (75 % des députés seront de nouvelles têtes), Emmanuel Macron a tenu à prolonger ce momentum. Les effets de la gravité sur son corps en font partie. "L'équilibre est revenu. Les muscles sont là". Sur le plan cardiaque, "j'ai perdu un peu d'endurance car je n'ai pas fait travailler mon coeur au maximum là-haut".

L'astronaute dit aussi espèrer retourner dans l'espace.

Thomas Pesquet, qui a posté 2.500 photos sur les réseaux sociaux pendant son séjour, rappelle qu'il a fait cette activité sur son temps libre, en sus de "ses 80 heures de travail hebdomadaires en moyenne, sport inclus".

"Une fois qu'on y a goûté, on a envie d'y retourner rapidement". "Donc on n'a envie que d'une chose, c'est de les récupérer".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL