Mélenchon, le "matheux" Villani et le contrat de travail

Amand Boissieu
Juin 20, 2017

Qui promet donc déjà d'utiliser sa tribune à l'Assemblée.

Sur Twitter, le mathématicien ainsi désigné, Cédric Villani, élu député de La République en marche de la 5e circonscription de l'Essonne, a répondu avec humour: "Cher Jean-Luc Mélenchon, directeur de l'IHP [Institut Henri Poincaré, une structure de recherche dédiée aux mathématiques], j'en ai vu des contrats de travail. mais c'est toujours un plaisir de recevoir des cours particuliers!". Reprenant une vieille habitude, il a décidé de discipliner lui-même certains journalistes mettant un peu trop de zèle à placer leurs micros. "Il y a des braves gens là-dedans, il y a beaucoup de DRH qui ont une conscience sociale assez faible", a-t-il dit. "J'ai vu le matheux (Cédric Villani - ndlr), je vais lui expliquer ce que c'est qu'un contrat de travail et il va tomber par terre", a lancé celui qui est arrivé en quatrième position au premier tour de l'élection présidentielle. Il ne sait pas ce qu'il y a dedans. Il ne sait pas que la journée de huit heures, c'est 100 ans de lutte.

C'est un Jean Luc Mélenchon en grande forme que l'on a retrouvé devant l'Assemblée nationale ce mardi 20 juin.

Au-delà du cas Villani, le nouveau député des Bouches-du-Rhône fustige le groupe LREM qui n'est pour lui qu'une "chose majoritaire" dans laquelle les élus "ne sont au courant de rien".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL