Ouverture d'une enquête visant un ministre proche de Macron — France

Amand Boissieu
Juin 25, 2017

Jeudi matin, le parquet de Brest a ouvert une enquête préliminaire estimant que seules des investigations permettraient de lever les incertitudes qui pèsent dans ce dossier. Il avait une première fois refusé de le faire. Interrogé pour savoir si l'ouverture de cette enquête jeudi par le parquet de Brest était en mesure de le pénaliser il s'est montré optimiste.

Retournement de situation aujourd'hui. Les révélations se poursuivent dans divers organes de presse et les articles publiés par le Monde sont signés de cinq journalistes, ce qui signifie que le quotidien, accusé d'avoir soutenu sans réserves Macron ne lâche plus le ministre. François Fillon lui même avait affirmé: "Je souhaite, pour rétablir la vérité, être reçu au parquet national financier dans les plus brefs délais". "S'il est mis en examen, il convient alors qu'il démissionne immédiatement". "Il a fixé des règles très claires et elles n'ont pas changé", assure l'entourage d'Édouard Philippe selon des propos rapportés par Reuters. On est à l'intérieur de ces règles.

Le ministre de la Cohésion des territoires Richard Ferrand s'est dit "confiant" dimanche quant à l'issue des législatives dans la circonscription du Finistère où il est candidat, malgré l'ouverture d'une enquête préliminaire dans l'affaire immobilière le concernant. "Je ne répondrai pas", a déclaré le chef de l'Etat à la presse. Rallié à Emmanuel Macron, l'ex-eurodéputé vert Daniel Cohn Bendit juge lui-même la démission " préférable ". Si l'enquête démontre que c'était dans l'intérêt de sa compagne, on est en présence d'un abus de confiance.

Face à ce qui est considéré comme la première épreuve du quinquennat, le président de la République a tenu en Conseil des ministres à 'appeler à la solidarité, la responsabilité', selon le porte-parole du gouvernement français, Christophe Castaner.

"Je n'ai pas déposé un amendement, j'ai participé au débat parce que j'y connais un peu quelque chose en effet", a-t-il dit, en précisant que ce texte avait été adoptée par la majorité précédente en 2010 mais suite à une censure du Conseil constitutionnel la nouvelle majorité s'était de nouveau penché dessus. Chaque jour qui passe relance la question: Ferrand pourra-t-il tenir encore longtemps sans entacher le début de mandat d'Emmanuel Macron? L'association anticorruption Anticor, le FRICC (Front républicain d'intervention contre la corruption) et d'autres associations ont déposé plainte contre Richard Ferrand. "Sauf dans un cas", celui de la diffamation, où la mise en examen est automatique. Il a souligné que cette enquête aura pour objectif de regrouper les éléments nécessaires qui permettraient une analyse complète des faits.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL