"Pas impossible" que le gouvernement comprenne de nouveaux membres LR — Edouard Philippe

Amand Boissieu
Juin 23, 2017

Signalons aussi que plusieurs représentants des Républicains et du MoDem font leur entrée dans le nouveau gouvernement d'Edouard Philippe, parmi lesquels Jean-Baptiste Lemoyne, premier parlementaire LR à avoir rallié Emmanuel Macron, qui est nommé secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères.

La presse a relevé jeudi le caractère plus "technique" que "politique" du gouvernement Philippe 2: "une équipe d'experts plus que de politiques", pour Le Parisien, "un gouvernement de techniciens à (la) main" d'Emmanuel Macron, selon Libération, "la part belle aux techniciens et aux fidèles", pour Le Figaro.

Le second tour des législatives "a marqué une confirmation forte de la volonté de changement des Français" mais aussi leur "espoir" et leur "attente" à l'égard de l'exécutif, a-t-il souligné, évoquant "des expressions de colère, de refus" manifestées par une abstention "trop importante".

Au programme, le projet de loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme devant "concilier efficacité avec le respect des libertés publiques essentielles", porté par le ministre de l'Intérieur Gérard Colomb.

En termes d'équilibre politique, si les trois ministres du gouvernement sortant issus du MoDem l'ont quitté, deux nouvelles venues, Geneviève Darrieussecq et Jacqueline Gourault, représenteront cette sensibilité.

Dans la foulée, Emmanuel Macron s'envolera pour Bruxelles et son premier sommet européen, avec l'ambition de relancer le projet politique de l'UE au côté de la chancelière allemande Angela Merkel.

A son retour, il animera vendredi et samedi un séminaire de travail gouvernemental.

Seuls quatre d'entre eux étant autorisés à prendre des images de la photo de famille du nouveau gouvernement, ils ont déposé leurs appareils au sol en signe de protestation contre cette entorse aux usages à l'arrivée des ministres.

L'incident a pris fin lorsque ils ont été finalement autorisés à immortaliser le nouveau gouvernement dans les jardins du palais présidentiel.

Un peu comme au Festival de Cannes, les membres du gouvernement ont également remonté tour à tour la cour de l'Élysée sous les objectifs des caméras. Florence Parly, directrice générale de SNCF Voyageurs et ancienne secrétaire d'Etat au Budget du gouvernement de Lionel Jospin, prend la tête du ministère des Armées, occupé précédemment par Sylvie Goulard. "Chacun vient avec sa personnalité", a-t-il dit, après avoir rappelé à l'ordre son garde des Sceaux la semaine dernière.

"Le président de la République a considéré que c'était un bon choix, Richard Ferrand a considéré que c'était un bon choix aussi".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL