Proximus augmente ses tarifs quelques jours après la fin du roaming

Xavier Trudeau
Juin 26, 2017

De quoi combler les pertes annoncées par la fin officielle des frais de roaming, il y a une dizaine de jours?

Alors que la fin du roaming a été officialisée en Europe le 12 juin dernier, Proximus semble vouloir compenser cette perte financière. Vous pouvez donc dorénavant téléphoner, envoyer des sms et surfer à l'étranger sans devoir payer des frais supplémentaires, le tout dans la limite des abonnements. La question se pose depuis que l'opérateur belge a annoncé une augmentation de ses tarifs dès le premier août.

Avec la fin de ce "contrat" juteux, les opérateurs de téléphonie mobile voyaient arriver le trou dans leur caisse. Mais Proximus a peut-être trouvé la solution pour limiter la casse qui, pour lui, s'élèverait à 61 millions d'euros les six premiers mois. D'abord, l'opérateur belge a annoncé l'augmentation du volume de data disponible pour ses clients: plus tu as un gros abonnement, plus ton volume de données cellulaires est augmenté.

Ainsi, par exemple, l'abonnement Mobilus S passe de 15€ à 15,99€ par mois (pour 0,5 GB de données mobiles en plus), le Mobilus M de 25€ à 26,99€ par mois (pour 2GB en plus) et le Mobilus L de 40 à 42,99€ par mois (pour 2GB en plus). En tout, pour le Mobilus L, ça représente une augmentation de 36€ par an.

Les deux opérateurs ne devraient pas augmenter leurs tarifs cet été. "On a régulièrement des augmentations de frais, comme la taxe sur les pylônes", ou des pertes de revenus.

Et les abonnements mobiles ne sont pas les seuls à trinquer.

Les autres opérateurs, Base et Orange, eux, ont affirmé à nos confrères de RTL ce lundi qu'aucun changement de tarifs n'était à l'ordre du jour. Du moins, pour le moment.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL