Un député En Marche compare le retour de la morale et l'arrivé de la charia — Affaire Ferrand

Amand Boissieu
Juin 22, 2017

Joachim Son-Forget, député LREM de la 6e circonscription des Français de l'étranger, est un touche-à-tout: médecin-radiologue spécialiste du cerveau, il joue du piano, du clavecin et pratique le karaté.

De grands mots, c'est le moins qu'on puisse dire, après avoir comparé la polémique créée par les affaires de Richard Ferrand et la soumission à la loi islamique!

Le baptême du feu face à Jean-Jacques Bourdin n'est jamais simple.

"D'une part vous avez la loi, et aussi l'éthique personnelle, et vous avez eu cette idée passagère que la morale pourrait être au-dessus de la loi et de l'éthique". Donc ça amène à un débat philosophique un peu complexe. Je crois qu'on ne doit pas avoir un retour de la morale, parce que ça c'est le début de la charia. "Ferrand chef du groupe LREM à l'Assemblée?" Il souhaite en tout cas que d'autres candidats se présentent face au bras droit d'Emmanuel Macron. "Mais il apparaît dans la jeune génération de parlementaires qui vient d'arriver qu'il y a des comportements où l'on se dit qu'il y a des choses légales que je n'aurais pas faites", affirme le député évoquant la loi musulmane. "Ce que j'appelle de mes vœux, en effet, c'est que l'on ait le choix". C'est la base de la démocratie.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL