Un ministre proche du président Macron dans la tourmente — France

Xavier Trudeau
Juin 2, 2017

Pour rappel, le procureur de la République de Brest a annoncé ce matin l'ouverture d'une enquête préliminaire sur l'affaire Ferrand. Voici quatre questions pour comprendre les conséquences de cette initiative. Pourtant le ministre de la cohésion des territoires assure n'avoir rien fait d'illégal. En 2011, les Mutuelles de Bretagne qu'il dirigeait ont loué des locaux à sa compagne par le biais d'une SCI.

Anticor a dressé mercredi une plainte pour abus de confiance au parquet de Brest pour le pousser à l'action. Le ministère des affaires étrangères va réévaluer la situation sécuritaire en Afghanistan en juillet et d'ici là l'Allemagne procèdera uniquement aux "retours volontaires" et "aux expulsions de personnes potentiellement dangereuses et de délinquants sur la base de cas examinés individuellement", a indiqué Angela Merkel à la presse à Berlin. Jean-Christophe Picard, le président d'Anticor, nous liste les questions qui se posent sur cette affaire. "L'affaire Ferrand " risque fort d'en annihiler les effets attendus.

Christophe Castaner a lui reconnu "un malaise perceptible" et s'est dit "favorable" à une éventuelle enquête, "s'il y a des éléments qui conduisent ou la justice, ou la police ou la gendarmerie à penser qu'il faut faire une enquête". Notre objectif était, si la plainte était classée sans suite ou que nous faisions face à trois mois de silence, de nous constituer partie civile.

Richard Ferrand ne démissionnera pas... car il a sa conscience pour lui!

La semaine dernière, l'hebdomadaire satirique Le Canard Enchaîné avait révélé que l'épouse de M. Ferrand avait bénéficié de l'attribution d'un marché de location d'une mutuelle d'assurance quand il en était le directeur général (1998-2012). Qu'attendez-vous de cette enquête ? "On ne va pas à chaque fois demander à quelqu'un de démissionner", a estimé à l'inverse, Thierry Solère (LR), tout en considérant que le ministre pourrait partir s'"il gêne le gouvernement". Jusque-là, Richard Ferrand répétait à longueur d'interviews que tout ceci n'était qu'un "tintamarre médiatique". Pourquoi ne pas être passé par un commissaire aux comptes? Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. Le Premier ministre Édouard Philippe, mardi, et le chef de l'État lui-même, hier encore, s'étaient appuyés sur cette position du parquet pour renouveler leur confiance au ministre de la Cohésion des territoires, et inviter la presse à ne "pas devenir juge ". "Mis en examen, le ministre reste innocent mais n'a plus la capacité de rester en place".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL