Un transgenre accouchera de son premier enfant en juillet — États-Unis

Evrard Martin
Июня 10, 2017

Le futur père, qui avait conservé son utérus, avait entamé il y a dix ans un traitement aux hormones. Neuf ans après la première naissance de ce type, déjà aux Etats-Unis.

Trystan Reese a raconté son expérience dans une vidéo publiée sur Facebook. "Je pense que mon corps est génial. J'ai l'impression que c'est un cadeau d'être né avec un corps comme le mien et j'ai fait tous les changements nécessaires pour continuer à vivre avec, que ce soit par les hormones ou grâce à d'autres changements".

Trystan Reese est en couple depuis sept ans avec Biff Chaplow. L'essai s'était alors soldé par une fausse couche après six semaines de grossesse. Le jeune homme a expliqué à la chaîne américaine CNN être "constamment sous supervision médicale" afin de maximiser les possibilités de mener à terme sa grossesse. Reese a cessé de prendre des mois auparavant ses doses de testostérone, pour préparer son corps à un tel événement.

Aujourd'hui, le couple partage son quotidien atypique sur les réseaux entre démarches administratives complexes, allers-retours incessants à l'hôpital, et symptômes plus classiques (nausées, vomissements, sensation de faim.). "La raison pour laquelle vous avez un enfant est guidée par la volonté de répandre de l'amour dans le monde", tient enfin à rappeler Trystan Reese, qui se dit parfois touché par les nombreux commentaires de haine.

D'autres rapports

Discuter de cet article