15e étape: Froome maîtrise l'alerte

Solenn Plantier
Juillet 17, 2017

C'est l'équipe BMC qui est la mieux représentée dans l'échappée avec quatre coureurs. Le Français était bien décidé à conforter son maillot de meilleur grimpeur. Le Français passe une nouvelle fois en tête du col, quelques secondes devant un groupe où figurent Gallopin, Benoot, Pauwels, Pinot, Mollema, Caruso et Roglic. Si Barguil a conforté son avance au classement des grimpeurs, c'est Bauke Mollema qui l'a emporté devant Ulissi et Tony Gallopin. Et l'écart entre la tête de course et le peloton a crû jusqu'à dépasser les 7 minutes. Il revient seul sur l'Allemand et le dépose dans les pentes les plus raides.

Echappé dimanche dans la 15e étape, Tony Martin s'est faire reprendre à 34km de l'arrivée au pied du col de Peyra Taillade. Quant à Chris Froome (Sky), le maillot jaune, il s'est fait peur à l'approche du dernier col où le Britannique a été victime d'un incident mécanique tandis que les Ag2r La Mondiale de Bardet menaient à très vive allure le peloton. Et seul Nairo Quintana a craqué, perdant près de 4 minutes! Une échappée d'une trentaine de coureurs s'est formée dans les premiers kilomètres, mais au gré d'un écrémage sur les difficultés répertoriées, Bauke Mollema a tenté sa chance en solitaire à 30 km de l'arrivée, et le coureur néerlandais de la Trek-Segafredo a été récompensé.

Derrière lui, à 19 secondes, c'est Diego Ulissi (UAE) qui a réglé, au sprint, le quatuor, devant Tony Gallopin (2e, Lotto Soudal) et Primoz Roglic (3e, LottoNL-Jumbo). Auteur d'un joli numéro, le Néerlandais a gagné au Puy-en-Velay, où Chris Froome a conservé le maillot jaune malgré une petite alerte. Dan Martin (Quick Step-Floors), qui a repris 13 secondes aux autres leaders dans le final, réintègre le Top 5. Il est ce soir cinquième du général.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL