Les causes de sa mort enfin révélées — Ludovic Chancel

Pierre Vaugeois
Juillet 17, 2017

Il expliquait "Sheila a la douleur d'annoncer le décès de son fils, Ludovic, survenu dans la nuit du 7 au 8 juillet, à l'âge de 42 ans". Dans les colonnes de Paris Match, on apprend maintenant quelles ont été les circonstances qui ont entrainé le décès de Ludovic Chancel.

"Il a succombé à une surdose de médicaments".

"La canicule sévit sur Paris, mais ce n'est pas la chaleur qui, cette nuit du 5 juillet, empêche Ludovic de trouver le sommeil", peut-on lire. Sujet à des angoisses depuis longtemps, il se soignait avec de lourds traitements médicamenteux. Après s'être écroulé dans le couloir, il n'a plus jamais repris conscience. Une dose massive, celle qu'il a estimée nécessaire pour retrouver le calme. Une routine qui lui sera fatale. Il n'aura pas le temps de regagner sa chambre.

Même discours dans la presse people où plusieurs proches s'expriment et sont catégoriques: Ludovic n'a pu mettre volontairement fin à ses jours. Emmené à l'hôpital Georges-Pompidou, les médecins annonceront deux jours plus tard qu'ils n'ont plus d'espoir pour le jeune homme. Mardi dernier, Sheila partageait de son côté un message sur les réseaux sociaux pour exprimer sa tristesse.

"Il y a encore une semaine, il était en soirée. C'est un accident. Ludovic avait plein de projets (.) Il n'était absolument pas dans une tendance suicidaire", confie Sabrine Fraty. "Aucun mot n'est à la hauteur de la douleur et de la solitude qui envahit le cœur d'une maman séparée de ce qu'elle a de plus cher au monde", a-t-elle écrit avant d'ajouter: "Ce qui se dit sur la toile ou ailleurs me blesse profondément".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL