Les pilotes disent oui à Boost

Xavier Trudeau
Juillet 17, 2017

Ses termes essentiels concernaient les conditions de travail et de rémunération des pilotes, ainsi que le projet Boost de compagnie à coûts réduits destinée à lutter contre la concurrence des low-cost sur moyen-courrier et des compagnies du Golfe sur long-courrier. Le bureau du SNPL avait mis au vote un projet alternatif au texte de la direction.

Les pilotes du SNPL AF se sont ainsi prononcés "à 78,2% pour le texte ouvert à la signature par la direction d'Air France, à 16,4% pour permettre la création de la nouvelle compagnie mais avec de meilleures garanties concernant la relocalisation de l'activité vers la France, comme le proposait le bureau, et à 5,4% contre tout accord", a indiqué le syndicat dans un communiqué.

(Easybourse.com) Le premier syndicat de pilotes d'Air France a validé, lundi, la création d'une compagnie à coûts réduits sur les moyen et long-courriers. Les pilotes ont notamment consenti la perte d'un jour de repos mensuel en moyen-courrier et la suppression de toilettes réservées aux pilotes dans les A330 et les futurs A350, ce qui permet d'ajouter des sièges pour les passagers.

La direction d'Air France-KLM doit être soulagée. Le plan stratégique dans son ensemble comprend également des mesures de compétitivité.

Chaque camp a "fait un pas" vers l'autre pour aboutir à un accord "historique", "massivement compris et approuvé" par les pilotes, s'est félicité Gilles Gateau, DRH du groupe Air France. Son objectif est de maintenir les lignes actuellement déficitaires sur Air France voire d'en ouvrir de nouvelles. Les hôtesses et stewards seraient eux recrutés à un coût inférieur à celui d'Air France. Une partie du personnel au sol sera externalisé.

Air France-KLM, qui publiera ses résultats semestriels le 28 juillet, gagne 0,41% à 13,41 euros vers 12h05, à contre-tendance de l'indice SBF120, en repli de 0,11%.

Les négociations avaient été longues et difficiles depuis le mois de novembre dernier et le SNPL, fermement opposé à l'accord proposé par la direction, avait remis la décision entre les mains des pilotes.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL