Plus de 300.000 cas suspects et déjà 1.600 morts au Yémen — Choléra

Claudine Rigal
Juillet 10, 2017

Les conflits qui durent depuis plus de deux ans sont le plus grand facteur de la rapide progression de l'épidémie.

L'OMS a annoncé que 302 488 cas suspectés de choléra ont été recensés dans 21 régions au Yémen, l'épidémie se répand rapidement à Sanaa mais aussi à Hudayda Amran et Hajjah. Vendredi, l'Organisation mondiale de la santé, elle, évoquait un bilan de plus de 1 700 morts. C'est le cas du Yémen, où une guerre oppose les forces progouvernementales, soutenues par une coalition arabe, et les rebelles chiites Houtis soutenus par l'Iran, ce qui a provoqué l'effondrement des structures sanitaires. L'ONU, a récemment rélevé que les organisations humanitaires présentes au Yémen ont dû utiliser une partie de leurs ressources destinées à lutter contre la famine pour combattre le choléra.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL