PSA n'investira pas cinq millions d'euros, la reprise menacée — GM&S

Xavier Trudeau
Juillet 17, 2017

Mais "le groupe PSA a confirmé ce jour au ministre de lEconomie et des Finances quil ne souhaitait pas participer à ce financement".

Un obstacle de plus à surmonter pour les salariés de GM&S. Alors que le tribunal de commerce doit se prononcer jeudi, PSA se dit prêt à investir 4 millions d'euros sur le site a assuré lundi un porte-parole du groupe, peu après que le ministère de l'Economie a affirmé que le constructeur automobile refusait de "participer au financement" de la modernisation du site. Mais dans la foulée, PSA a démenti avoir refusé de participer au financement, un porte-parole précisant à l'AFP que le groupe avait "confirmé un investissement de 4 millions d'euros" pour que GM&S puisse acquérir le matériel nécessaire à la fabrication de pièces pour le constructeur, jugeant "incompréhensible" les propos du ministère.

Une annonce partiellement démentie quelques minutes après par le constructeur automobile. PSA a ainsi affirmé être prêt à 4 millions d'euros dans ce projet de modernisation en vue de la reprise du site.

D'ici là, l'Etat reste "totalement mobilisé pour garantir la pérennité de lactivité de la société GM&S à la Souterraine, souligne le communiqué".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL