Tour de France. Froome pas serein avant les Alpes

Solenn Plantier
Juillet 17, 2017

Alors que les quatre premiers du classement se tiennent en 29 secondes, la traversée des Alpes et le contre-la-montre de Marseille feront la différence entre Chris Froome, Fabio Aru, Romain Bardet et Rigoberto Uran. Tandis qu'à l'avant le véloce Michael Matthews signait la deuxième victoire d'étape d'affilée pour l'équipe Sunweb, un jour après son compagnon de chambrée Warren Barguil. Heureusement pour lui, il a pu compter sur le sacrifice de son coéquipier le Polonais Michael Kwiatkowski qui lui a donné sa roue.

" C'était une étape dans le pays de Romain Bardet, on pouvait donc s'attendre à ce que la foule soit derrière lui, a placidement répondu Christopher Froome". Privée de son staff, Christopher Froome est en bien mauvaise posture puisqu'il ne peut pas réparer son vélo.

Le suspense est donc bien présent à une semaine de l'arrivée sur les Champs-Elysées. Mais le Tour de France c'est la patience, cette capacité à ne pas baisser les bras. On l'a vu dimanche. Ce qui veut dire qu'il n'avait rien perdu sur le leader de l'équipe SKY durant la dernière semaine et ce, malgré un contre-la-montre remporté par Froome. J'ai pensé pendant un instant que le Tour était fini pour moi.

Les six premiers se tiennent en 1'26": "une densité inédite dans l'ère Sky. Neuf ans plus tard, le Français, toujours troisième du général, peut s'inspirer de ce scénario rocambolesque. Au chrono, puisqu'il aborde la 16e étape, théoriquement favorable aux sprinteurs mardi à Romans-sur-Isère, avec un avantage sur ses rivaux.

"Tous les vainqueurs l'ont dit un jour ou l'autre, on passe par des hauts et des bas en trois semaines". Mais, son équipe Astana, dramatiquement affaiblie par les abandons de deux coureurs importants (Cataldo et surtout Fuglsang), est incapable de le soutenir efficacement. Il a affirmé surtout vouloir prendre une marge supplémentaire avant le contre-la-montre de Marseille prévu samedi à la veille de l'arrivée: " Sinon, je ne dormirai pas sur mes deux oreilles... Il nous réserve, espérons le, encore quelques belles surprises.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL