Un hutième sacre pour Roger Federer — Wimbledon

Solenn Plantier
Juillet 17, 2017

Le Suisse a remporté la finale qui l'opposait au Croate Cilic en trois sets (64-4-, 6-1, 6-4).

Avec ce succès, le recordman des trophées en Grand Chelem a dépassé l'un de ses modèles de jeunesse, l'Américain Pete Sampras, et le Britannique William Renshaw, un champion de la fin du 19e siècle avec lesquels il partageait le record de titres à Londres. Le Bâlois termine son tournoi sans avoir concéder le moindre set. Il n'oublie pas non plus les deux autres échecs essuyés au stade ultime de la compétition, en 2014 et en 2015 (à chaque fois face à Novak Djokovic), alors que son compteur était bloqué depuis Wimbledon 2012 à 17 trophées du Grand Chelem.

A l'US Open (du 28 août au 10 septembre), l'octuple vainqueur de Wimbledon aura l'occasion de disputer une trentième finale de Grand Chelem, et pourquoi pas remporter, un merveilleux vingtième majeur.

Roger Federer écrit toujours sa légende à près de 36 ans. Sa résistance a été plus grande dans la 3e manche. Difficile de ne pas y voir l'effet de sa préparation très allégée en termes de tournois joués. Cette victoire résonne comme une évidence pour le joueur impérial depuis le début du tournoi où il n'a pas cédé un seul set à ses adversaires! Après avoir zappé toute la fin de la saison 2016, le Suisse avait ainsi décidé cette année de faire l'impasse sur la saison sur terre battue.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL