11 pays européens concernés — Les œufs contaminés

Xavier Trudeau
Août 13, 2017

Les faits remontent au 20 juillet, date à laquelle la Belgique et les Pays-Bas " informaient les Etats membres de la présence de fipronil dans des oeufs et de la viande de volaille, au sein de différents ateliers de production de leur pays ". Deux enquêtes ont été ouvertes en Belgique et aux Pays-Bas.

Les niveaux de fipronil constatés ne présentent pas de risque pour la santé humaine selon l'Anses.

L'agence a rendu ce matin ses conclusions.

Quelles conséquences entraînent l'ingestion d'oeufs ou de tout autre produit contaminés par le fipronil?

En outre, "l'exposition répétée au fipronil n'a pas non plus montré d'effets préoccupants, seulement des signes locaux bénins " note l'ANSES.

"S'appuyant sur les données recueillies lors d'études nationales de consommations alimentaires", l'Anses estime, dans un avis, que "la quantité maximale d'oeufs pouvant être consommés varie de un (pour un enfant de 1 à 3 ans) à dix par jour (pour un adulte)", "sans s'exposer à un risque aigu".

L'ANSES souligne également "qu'aucune contamination de viande de poulet de chair par le fipronil " n'a été rapportée à ce jour, elle a toutefois investigué cette hypothèse. En France, où environ 250000 de ces œufs ont déjà été vendus, les autorités sanitaires évoquent un risque très faible.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL