11 vaccins seront obligatoires pour les enfants à partir du 1er janvier

Evrard Martin
Août 31, 2017

Il est aujourd'hui confirmé: onze vaccins seront désormais obligatoires pour les enfants à partir du 1er janvier, a précisé la ministre ce jeudi 31 août, sur CNews. "Aujourd'hui, il y a une étude en cours (de l'Igas, ndlr) pour voir comment, en pratique, nous pouvons faire fonctionner cet outil qui ne fonctionne pas", a-t-elle ajouté alors que le dispositif est fortement combattu par les médecins libéraux.

"Il faut que ce soit un système gagnant-gagnant", pour les assurés et les médecins, a développé Agnès Buzyn.

Trois vaccins infantiles sont actuellement obligatoires (diphtérie, tétanos et poliomyélite, ou DTP), et huit, aujourd'hui recommandés: coqueluche, rougeole, oreillons, rubéole, hépatite B, bactérie Haemophilus influenzae, pneumocoque et méningocoque C. La ministre veut rendre ces derniers obligatoires.

Cette annonce sur les vaccins obligatoires avait été faite en juillet, suscitant une polémique notamment de la part des anti-vaccins. "Mais, a-t-elle insisté, l'idée c'est que les 15% des enfants (non vaccinés) qui mettent en danger les autres et qui favorisent la réemergence d'épidémies pour lesquelles il y a des morts aujourd'hui se mettent en ordre de marche pour protéger le reste de la population". Elle a également annoncé les peines encourues par les parents récalcitrants. "Nous n'allons pas le faire d'un coup car je veux que les Français aient le temps de se préparer à arrêter" de fumer, a précisé Agnès Buzyn.

"Mon objectif n'est pas de sanctionner". Mais la ministre pourrait peut-être envisager une clause d'exemption pour les parents les plus opposés à la vaccination. "L'objectif de cette obligation c'est de rendre la confiance aux Français", a expliqué Agnès Buzyn.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL