Antonetti : "Ce n'est jamais fini pour moi, je suis toujours à côté"

Solenn Plantier
Августа 7, 2017

Le ciel s'éclaircit légèrement pour le SC Bastia. Un retrait qui a ouvert la porte à la reprise effective de l'association par le pool de repreneurs composé d'une dizaine d'investisseurs qui s'était manifesté pour la reprise du club lors des dernières semaines, composé, notamment, de Jean Dominici, Pierre-Noël Luiggi ou Frédéric Antonetti. Mais le technicien français n'a pas obtenu gain de cause devant le CNOSF, et le Sporting se dirige donc tout droit vers le dépôt de bilan après sa rétrogradation administrative en N1 et la perte de son statut professionnel.

Après un audit de l'association SCB et la passation de pouvoir, un nouveau bureau sera élu dans les 48h. En revanche, aucun point n'a encore été fait sur l'avenir des salariés et sur les contours du prochain effectif. " Nous conserverons le nom de Sporting Club de Bastia, précise Pierre-Noël Luiggi à nos confrères de France Bleu Corse. Ce projet est aussi ouvert aux Socios, à qui une place décisionnaire dans le conseil d'administration sera proposée. C'est le souhait des repreneurs, qui ont annoncé une rencontre à venir avec leurs représentants.

Bastia a trouvé ses repreneurs. Nous demandons officiellement l'organisation d'une rencontre publique afin que la nouvelle équipe dirigeante présente son projet de refondation.

D'autres rapports

Discuter de cet article