BCE plaide pour l'amendement progressif des lois sur l'héritage et l'égalité — Tunisie

Claudine Rigal
Августа 13, 2017

Le président de la République a indiqué que la circulaire 73 figure un obstacle devant les femmes qui veulent épouser des non-musulman surtout que plusieurs Tunisiennes ont choisi de se marier avec des étrangers. "Il faut se féliciter de cette nouvelle orientation et l'encourager en vertu de la doctrine appelant à l'effort de réflexion (al-Ijtihad)", a-t-il recommandé".

Ainsi, Essebsi cite l'article 6 de la Constitution du 24 janvier 2014 qui "garantit la liberté de croyance, de conscience et le libre exercice des cultes".

"Même si elle occupe des postes de responsabilité dans divers domaines et qu'elle a prouvé sa capacité à accomplir parfaitement toutes les missions, la femme tunisienne connait encore une réalité difficile marquée par la discrimination, l'injustice et l'oppression. Aujourd'hui, la femme est l'égale de l'homme" a-t-il affirmé.

Avançant de nombreux chiffres sur la situation des femmes en Tunisie, Béji Caid Essebsi salue leur rôle au sein de la société tunisienne: 75 femmes députées, 60% des médecins sont des femmes, 75% des dentistes et des pharmaciens sont des femmes, 35% de femmes ingénieurs, 41% de femmes juges, 43% de femmes avocats.

S'appuyant sur les dispositions constitutionnelles, Béji Caid Essebsi évoque plusieurs lois.

D'autres rapports

Discuter de cet article