Cinq entreprises françaises ont importé des œufs contaminés au fipronil

Evrard Martin
Août 13, 2017

Deux lots, en provenance des Pays-Bas, reçus entre le 11 et le 26 juillet, sont concernés, soit 32 400 œufs.

Ce mardi 8 Août, des agents de la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) de Maine-et-Loire investissent l'usine de la société IGRECA pour suspicion d'œufs contaminés. Mais pour l'instant, le ministère de l'Agriculture ne veut donner aucune information, aucun nom de marque ou de produit. L'une, basée à Seiches-sur-le-Loir (Maine-et-Loire), près d'Angers, est l'entreprise Igreca, leader mondial des ovoproduits (blanc ou jaune d'œuf concentré liquide). Oeufs contaminés: 5 entreprises françaises ont reçu des lots Oeufs contaminés: les autorités sanitaires ont-elles été défaillantes?

"L'ensemble des produits encore présents dans ces établissements a été bloqué". "La présence de traces de fipronil ne constitue pas en soi un risque". Le ministère compte également mettre en place une Foire Aux Questions (FAQ) pour renseigner les consommateurs quant au niveau de risque des éventuels produits mis sur le marché.

Il souhaite à cette occasion présenter à ses homologues belges et des Pays-Bas "un nouveau mécanisme pour faire en sorte que nous puissions mieux collaborer et avoir des échanges beaucoup plus fructueux et avoir des échanges beaucoup plus rapides, notamment lorsqu'il y a des cas de contamination avérés comme nous l'avons vécu".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL