Des oeufs contaminés dès septembre 2016 — Belgique

Evrard Martin
Août 17, 2017

Sur les 14 échantillons que l'entreprise avait conservés pour le mois de septembre 2016, un échantillon présentait "de légères traces de fipronil", a-t-il ajouté.

À ce jour, 18 échantillons d'œufs ont été prélevés.

Cinq résultats sont encore attendus: "En tenant compte des résultats analytiques déjà connus et des contrôles de traçabilité mis en place, ils ne sont pas considérés comme à risque de contamination par du fipronil", indiquent conjointement le ministère de la Santé et le ministère de l'Agriculture dans un communiqué de presse jeudi après-midi.

"Par ailleurs, les supermarchés Auchan ayant distribué des produits incriminés ont eu connaissance par l'un de leurs fournisseurs d'un lot suspect de blancs d'œuf liquide".

Cela confirme, pour le moment et une semaine après une première série d'analyses, que ce produit de nettoyage n'a pas été utilisé au niveau du secteur de la volaille au Luxembourg. "Ces derniers ainsi que les produits fabriqués à partir de ce lot sont respectivement bloqués et retirés de la vente par mesure de précaution", précisent les ministères qui " dès la communication des résultats d'analyses, prendront les mesures qui s'imposent ". "Nous avons pu déduire qu'avant septembre 2016, il n'y avait aucune trace de fipronil" dans les oeufs reçus par cette entreprise, a-t-il affirmé devant deux commissions du Parlement belge demandant des éclaircissements sur la crise des oeufs contaminés qui touche désormais 18 pays d'Europe, mais aussi l'Asie.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL