Des réactions de solidarité à travers le monde — Attaque à Barcelone

Claudine Rigal
Августа 19, 2017

SEOUL, 18 août (Yonhap) - Le gouvernement sud-coréen a condamné ce vendredi l'attaque terroriste qui a eu lieu hier à Barcelone, en Espagne, et qui a tué au moins 13 personnes et fait une centaine de blessés. Le président a également tweeté en espagnol: "Solidarité avec Barcelone".

"Ils ne nous terroriseront pas". Toute l'Espagne est Barcelone.

L'attaquant portugais du Real Madrid, Cristiano Ronaldo s'est déclaré "consterné", à l'instar du monde sportif espagnol, à la suite de l'attentat.

"Que Dieu réconforte toutes les familles", a posté sur son compte Twitter le Brésilien Neymar, qui a joué au FC Barcelone de juin 2013 à août 2017 avant de rejoindre le Paris Saint-Germain. "Mes pensées vont aux victimes de la terrible attaque survenue aujourd'hui à Barcelone et aux services d'urgence (.)".

Le président américain Donald Trump a lui aussi condamné cette "attaque terroriste" en promettant l'aide des États-Unis. Soyez courageux et forts, nous vous aimons!

"Les terroristes à travers le monde doivent savoir que les Etats-Unis et leurs alliés sont déterminés à les trouver et les traduire en justice", a fait savoir le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson. Sur Twitter, Emmanuel Macron a ainsi tenu à exprimer "la solidarité de la France" après "l'attaque tragique".

"En France, le président Emmanuel Macron a exprimé sa solidarité".

"Le porte-parole de la chancelière allemande Angela Merkel a dénoncé l'attaque " révoltante ". "Nous pensons avec une profonde tristesse aux victimes de l'attaque révoltante de Barcelone", a déclaré Stefen Seibert sur son compte Twitter. "Une pensée ce soir pour les victimes". "Nos pensées sont avec ceux qui sont touchés".

"Barcelone la splendide, l'amie, est attaquée". L'Italie est proche des autorités locales et espagnoles.

Le pape François a, quant à lui, fait part de sa "grande préoccupation". L'élu niçois a annoncé que sa ville allait mettre en berne les drapeaux "en solidarité avec le peuple espagnol".

" Barcelone frappée à son tour".

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a appelé le "monde civilisé" à s'unir contre le terrorisme.

Pour le président du Conseil européen, Donald Tusk, sur Twitter, "toute l'Europe est avec Barcelone".

Le président du Parlement européen, Antonio Tajani, a offert son "plein soutien" aux autorités espagnoles.

D'autres rapports

Discuter de cet article