France: des œufs contaminés "sur le marché" depuis avril

Claudine Rigal
Août 12, 2017

Les conséquences du scandale sanitaire des oeufs contaminés se précisent pour la France.

Le point sur cette affaire et les risques encourus par les consommateurs.

Comment des oeufs ont-ils été contaminés? Le 20 juillet dernier, les autorités belges ont informé la Commission européenne de la présence du fipronil dans des œufs et des viandes de volailles pondeuses provenant de ces deux pays.

C'est un nouveau scandale sanitaire qui trouve ses origines dans la province d'Anvers en Belgique, mais qui éclabousse également l'Europe du Nord.

Qu'est-ce que le Fipronil? .

Le produit est tellement nocif que son utilisation est censée être interdite chez les animaux destinés à la ponte ou à la consommation humaine. On retrouverait ces œufs dans des préparations comme les brioches, les quiches ou les pâtes par exemple, pour la grande distribution. "L'avis que rend l'Anses [.] conforte ce que j'avais pu indiquer mercredi, à savoir que le risque pour la santé humaine est très faible au vu des niveaux de fibronil constatés dans les oeufs contaminés mais aussi au vu des habitudes alimentaires françaises". Selon Denis Ducarne, le voisin batave était au courant du problème sanitaire depuis novembre 2016.

Stéphane Travert a donné la référence d'un "deuxième lot qui vient des Pays-Bas", portant le code 0NL43651-01 et comprenant "environ 48 000 œufs qui ont été mis en vente par des magasins Leader Price entre le 19 et le 28 juillet".

La liste des pays affectés par cette contamination ne fait que s'allonger, passant à douze au sein de l'Union Européenne ce vendredi matin après que le Danemark, la Slovaquie et la Roumanie ont annoncé jeudi être à leur tour affectés. Dans les jours suivants, d'autres pays européens ont été concernés: la Suède, la France, l'Autriche, la Suisse, la Pologne, l'Irlande, la Slovénie et l'Italie. L'Afsca aurait également mis la main sur deux notes datées des 22 et 25 juillet 2017 dans lesquelles l'agence alimentaire néerlandaise fait rapport à son ministre. Les domiciles des deux responsables à Barneveld et à Zaltbommel ont fait l'objet d'une perquisition. René Collin s'est surtout dit "interpellé" par le fait que 50 élevages sont toujours bloqués en Belgique, et que pour 26 d'entre eux, "aucun échantillon n'a encore été prélevé". Enfin, 4 élevages contaminés sont identifiés en Allemagne.

Le scandale des œufs contaminés au Fipronil s'étend à plusieurs états européens, la chasse a débuté dans de nombreux supermarchés.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) considère que le fipronil présente une toxicité moyenne mais est susceptible d'entraîner à haute dose des atteintes rénales, hépatiques ou au système lymphatique. Par ailleurs, selon des données expérimentales, des effets neurotoxiques et notamment des convulsions peuvent survenir, mais "ce type d'effet n'a pas été observé dans les cas d'ingestion directe accidentelle de produit à base de fipronil recueillis par les centres antipoison français dans le cadre de la toxicovigilance", précise le communiqué.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL