Les partisans de Guillaume Soro lancent une Amicale des FN — Côte d'Ivoire

Solenn Plantier
Août 12, 2017

Les supporters du président de l'Assemblée nationale ont ainsi annoncé, jeudi, la création d'un nouveau mouvement politique, l'Amicale des Forces nouvelles. "Il est de droit et d'obligation pour elles, de se retrouver et participer à une réconciliation véritable entre les ivoiriens", a déclaré le porte-parole de l'Amicale des Forces Nouvelles.

C'est ce discours du pardon et de la réconciliation que les membres de l'Amicale des Forces nouvelles veulent mettre en pratique mais au-delà du discours, ses représentants ne se font pas trop prier pour chanter les louanges de l'ex-leader des FN. "Guillaume Soro est un leader d'opinion incontournable en Côte d'Ivoire, explique à RFI Félicien Sekongo". Alors que le chantier de la réconciliation semble presqu'avoir été jeté aux oubliettes, Guillaume Soro tente de redonner une nouvelle chance au processus de paix en Côte d'Ivoire, une démarche que certains qualifient d'opération séduction pour les possibles ambitions politiques du président de l'Assemblée Nationale en 2020.

Souhaitant par ailleurs que la justice suive son cours, il a rappelé que, dans le cadre de la crise post-électorale, la responsabilité ne saurait être le fait d'un seul groupe: "Nous nous permettons d'ailleurs de regretter l'absence du président Laurent Gbagbo, co-animateur du dialogue direct inter-ivoirien signé à Ouagadougou en mars 2017 ". Il a compté dans l'histoire récente de la Côte d'Ivoire et dans le processus de démocratisation de la Côte d'Ivoire et continue de compter dans la vie politique de la Côte d'Ivoire et le peuple de Côte d'Ivoire saura décider du sort à lui réserver au niveau politique cela s'entend. Guillaume Soro qui se présente aujourd'hui comme l'ultime chance de réconcilier les ivoiriens a décidé de prendre le taureau par les cornes et brisé toutes les barrières. Ses relations avec le chef de l'Etat se sont quelque peu détériorées ces dernières mois.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL