Pourquoi Big Ben va se taire pendant quatre ans — Royaume-Uni

Claudine Rigal
Août 15, 2017

Les "dong" de la cloche emblématique vont cesser après avoir sonné le coup de midi, le 21 août, afin de protéger les travailleurs pendant le projet de rénovations de 29 millions de livres (47,8 millions $ CAN) de la tour Elizabeth, qui abrite Big Ben et son horloge. Un silence qui durera quatre ans, a annoncé ce lundi le Parlement britannique, provoqué par de nécessaires travaux de rénovation. Le Parlement britannique a en effet annoncé, ce lundi, que la célèbre cloche resterait silencieuse en raison de travaux de rénovation.

Ces travaux concernent principalement le mécanisme de l'horloge, mais aussi la tour de 96 mètres du palais de Westminster qui l'abrite.

Cela fait 157 ans, presque sans discontinuer, que l'horloge sonne avec des sonneries différentes tous les quarts d'heure. L'horloge continuera toutefois à donner l'heure grâce à un mécanisme de substitution et au moins une de ses faces restera toujours visible au public durant sa rénovation.

Deux théories circulent pour expliquer le nom de Big Ben. Une longue tradition entrecoupée par quelques silences: la cloche avait auparavant été arrêtée entre 1983 et 1985 pour des travaux de rénovation, puis en 2007 pour maintenance. La première est qu'il fait référence à Benjamin Hall, l'ingénieur dont le nom est inscrit sur la cloche. Petite précision pour briller dans les soirées mondaines: si le terme de Big ben est aujourd'hui utilisé pour désigner la tour, le surnom ne désigne en fait que sa cloche de 13,7 tonnes.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL