12 morts en Floride — Irma

Claudine Rigal
Septembre 13, 2017

L'entourage du président ne s'attend " pas à un accueil très chaleureux " à Saint-Martin, alors qu'Irma a fait au moins onze morts et plusieurs disparus dans les îles françaises, ainsi que quatre dans la partie néerlandaise, selon le dernier bilan.

Alors que la plupart des habitants sont rentrés pour constater les dégâts mardi, le porte-parole des services d'urgence de la Floride (Florida Division of Emergency Management), Alberto Moscoso, a annoncé dans la soirée un nouveau bilan de 12 morts, sans préciser les causes des décès.

Le président français Emmanuel Macron et le roi des Pays-Bas se sont rendus mardi dans les îles antillaises dévastées par l'ouragan Irma pour constater l'ampleur " inédite " des dégâts et tenter d'apaiser la colère des habitants face à l'organisation des secours.

L'archipel des Keys, une langue de terre souvent très étroite à seulement quelques mètres au-dessus du niveau de la mer, offrait mardi un spectacle de désolation. "En gros toutes les maisons dans les Keys ont été impactées d'une façon ou d'une autre", a-t-il ajouté. Dans ce bout de territoire situé à l'extrême sud de la Floride, environ 25 % des habitations ont été détruites, et 60 % ont été endommagées, soit 85 % des habitations au total.

Dans le reste de la Floride, moins sévèrement touché, la vie reprenait lentement un cours normal. Ce sera notamment le cas à l'aéroport international de Miami, l'un des plus fréquentés des Etats-Unis.

La police de Miami a annoncé avoir arrêté 25 personnes pour pillage pendant et après le passage de l'ouragan. A Orlando, le parc d'attraction Disney World a rouvert ses portes.

Irma, qui a été tout d'abord l'un des plus puissants ouragans à toucher l'Atlantique, a provoqué des inondations records dans certains secteurs de Floride, après avoir semé la mort et la destruction dans plusieurs îles des Antilles et des Caraïbes.

Au moins sept personnes, dont un adjoint au shérif et un agent pénitentiaire, ont perdu la vie suite à des blessures subies pendant la tempête en Floride, un Etat du sud-est américain balayé par l'ouragan depuis ce week-end.

"On est restés quatre, cinq jours sans aide, à se défendre tout seuls contre des gens armés", rapportait Fabrice, propriétaire de restaurant vivant à Saint-Martin depuis 15 ans et rapatrié en métropole lundi. "Il faut maintenant une réponse à la hauteur du défi pour faire renaître Saint-Martin", a répondu le chef de l'Etat.

Le roi des Pays-Bas Willem-Alexander devait se rendre, lui, sur les îles de Saba et Sint-Eustatius après avoir passé la nuit dans la partie néerlandaise de Saint-Martin.

Également en butte aux critiques sur le manque de moyens mis en oeuvre par son gouvernement, le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson était attendu mardi dans les Caraïbes. Il a fait part de son choc.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL