6 cas de légionellose, dont un mortel — Belfort

Evrard Martin
Septembre 12, 2017

La légionellose n'est pas contagieuse d'une personne à une autre. Les cinq autres personnes "ont été traitées".

L'homme décédé était âgé de 46 ans et présentait "de multiples fragilités médicales" et "des pathologies lourdes", a tenu à préciser la préfecture. Parmi les six personnes atteintes par la légionellose, quatre sont originaires du Territoire de Belfort et deux étaient de passage, dont l'homme décédé. De son côté, l'ARS, l'agence régionale de santé a lancé des analyses pour déterminer le ou les types de souches qui ont affecté les malades. En parallèle, des investigations sont également menées par la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (Dreal). Elles ne se connaissaient pas et n'ont pas fréquenté les mêmes lieux.

Six cas de légionellose ont été détectés au mois d'août dans le Territoire de Belfort, annonce la préfecture ce lundi. Il est important de consulter un médecin en cas d'apparition des symptômes comme des nausées, des frissons, de la toux, de la fièvre et des difficultés à respirer. Pour autant, quelques précautions peuvent limiter sa prolifération comme la désinfection et le détartrage réguliers des embouts de robinets. Il est également recommandé de contrôler la température de l'eau chaude et l'utilisation des robinets au moins une fois par semaine.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL