A Saint-Martin, Macron a dormi dans un vrai lit

Claudine Rigal
Septembre 16, 2017

En chute libre dans les sondages, Emmanuel Macron doit également faire face à la grogne de certains habitants de Saint-Martin et Saint-Barthélémy qui estiment que le gouvernement a mal géré le passage de l'ouragan Irma.

Selon "Libération", l'entourage du président s'est élevé contre cette restitution "caricaturale" du voyage du président. Et pour tout dire, il n'avait pas non plus passé la nuit sur un lit de camp dans la caserne des gendarmes de Saint Martin. Le chef de l'État a également fait savoir que pour faire sa toilette, il s'était servi d'un seau d'eau. Prenant soin de laisser voir combien il donnait de sa personne, il aura échangé avec un nombre considérable de sinistrés, multipliant les promesses et les paroles de réconforts au cours de son séjour aux Antilles.

Les conseillères presse qui l'accompagnaient sur l'île contestent avoir précisé aux journalistes que Macron se contenterait d'un lit de camp et encore moins qu'il se laverait avec un seau. Interrogé par Libération vendredi, l'Elysée dément formellement cette information.

On apprend ainsi que le président de la République, après avoir patrouillé au côté de la maréchaussée une partie de la nuit, a dormi sur un lit de camp à la gendarmerie de Saint-Martin. En l'occurrence, il s'agissait d'un vrai lit, dans la maison qu'un gendarme avait libéré pour la circonstance. "Libération " précise encore que l'épouse du militaire a été "très vexée" d'entendre que le président a passé la nuit dans des conditions spartiates.

Le journaliste de RTL présent à Saint-Martin maintient que l'entourage de Macron a bien souligné, à l'attention des journalistes, le caractère sommaire de l'hébergement présidentiel. Il assure qu'il a bel et bien été question de "lit de camp". Selon le site, le chef de l'Etat a toutefois dû se laver avec un seau, puisque l'eau a été coupée dans toute l'île.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL