Agnès Buzyn annonce 9.000 cas d'effets indésirables — Levothyrox

Evrard Martin
Septembre 16, 2017

C'est le nombre de signalements d'effets indésirables de patients prenant du Levothyrox, d'après une déclaration de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, lundi sur RTL. "Il n'y a pas de fraude, il n'y a pas de complot, il n'y a pas d'erreur, il y a eu un problème d'information des malades", a-t-elle affirmé.

Un chiffre supérieur aux dernières données communiquées par l'Agence du médicament (ANSM), à savoir 5.000 déclarations d'effets indésirables qui peuvent prendre la forme de crampes, de maux de tête, de vertiges ou encore de perte de cheveux.

La ministre de la Santé parle de 9.000 signalementsLes conclusions de l'enquête de pharmacovigilance seront publiées en octobre prochain.

Le Levothyrox a un principe actif qui est une hormone de substitution, la lévothyroxine.

Cependant, les effets secondaires sont extrêmement violents, selon les patients chez qui ils se sont déclarés. Selon elle, les cas s'expliquent par une "difficulté à doser correctement le Levothyrox", prescrit à trois millions de malades.

Le lactose a été remplacé par le mannitol, très courant dans l'alimentation et d'autres médicaments. Pour remédier à ça, un numéro vert d'information a été mis en place (0 800 97 16 53), mais qui a vite été débordé par les nombreux appels.

Le laboratoire Merck et l'ANSM, eux, ont indiqué avoir envoyé a 100.000 médecins une "lettre d'information" en février pour leur signaler le changement de composition, et les inciter à accompagner les patients qui pourraient subir une période de transition difficile. Ils rejettent les discours rassurants des autorités de santé et souhaitent que l'ancienne formule soit mise à disposition. "C'est une urgence sanitaire", assurent les patients mécontents de la nouvelle formule. Le ministère et le laboratoire ont exclu cette hypothèse. Vendredi, la ministre avait rencontré des représentants de l'Association française des malades de la thyroïde, après leur rassemblement devant l'Assemblée nationale.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL