Al Hoceima: un activiste du Hirak écope de 20 ans de prison

Claudine Rigal
Septembre 1, 2017

Le tribunal de première instance à Al Hoceima a condamné neuf personnes à des peines d'emprisonnement d'un à 20 ans de prison, ont annoncé aujourd'hui des sources judiciaires citées par l'agence EFE.

Parmi elles, Jamal Oulad Abdennabi, 18 ans, condamné à 20 ans de prison, accusé d'avoir mis le feu à une résidence policière à Imzouren, dans la province d'Al Hoceima le 26 mars dernier.

Trois mois de prison ont été prononcés à l'encontre de quatre autres personnes, trois autres ont été condamnées à deux ans de prison et une autre à une peine d'un an de prison, précise la même source. Ces derniers sont poursuivis pour avoir participé à une manifestation non autorisée, désobéissance, attroupement armé, et insultes à des agents de sécurité et dommages causés aux biens publics.

À noter que le tribunal a reporté au mois de septembre l'examen de 23 autres détenus du Rif.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL