Après le passage d'Irma, Saint-Martin vu du ciel

Xavier Trudeau
Septembre 14, 2017

L'ouragan de catégorie 5, soit le maximum sur l'échelle permettant de mesurer l'intensité des ouragans, se dirige désormais vers la République dominicaine et Haïti.

Cuba était en alerte maximale alors que 10 000 touristes ont reçu l'ordre de quitter leurs hôtels ou résidences sur les côtes les plus exposées. "On n'a plus rien", témoigne une habitante. Il est attendu vendredi soir à Cuba puis devrait remonter ensuite vers la Floride.

Irma va "être réellement destructeur" quand il arrivera sur les côtes de Floride, selon Brock Long, chef de l'agence américaine des situations d'urgence (Fema).

Le gouverneur de Géorgie a décrété l'évacuation des zones littorales.

Côté néerlandais comme français, les autorités ont fait état de pillages.

Le Premier ministre a également évoqué "une cinquantaine de blessés, dont deux graves et un en urgence absolue". Elle est encore bouleversée par les évènements qui viennent de se dérouler à Saint-Barthélémy et Saint-Martin, où au moins 9 personnes sont mortes et 7 portées disparues après le passage de l'ouragan Irma, selon le bilan communiqué vendredi par le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. Les dégâts sont considérables.

L'île de Barbuda (1600 habitants), frappée la première par l'ouragan est "totalement dévastée" selon Gaston Browne, le Premier ministre d'Antigua-et-Barbuda, territoire indépendant. "Nous vivons les conséquences du changement climatique", déplore-t-il.

M. Pavlopoulos a présenté ses condoléances à Macron et aux Français.

L'ouragan, d'une intensité sans précédent, a dévasté les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy. L'ouragan Irma est qualifié de plus puissant ouragan jamais enregistré dans les Antilles Françaises.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL