Aucune trace dans les œufs produits en France — Fipronil

Xavier Trudeau
Septembre 11, 2017

Selon Stéphane Travert, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, les résultats du bilan des enquêtes en élevage de poules pondeuses diligentées sur notre territoire sont "rassurants": "aucun usage des produits falsifiés contenant du fipronil et incriminés en Belgique et aux Pays-Bas n'aura été mis en évidence en France".

A l'issue de près de 3 000 contrôles, le ministre de l'Agriculture a dressé un état des lieux de la fraude à l'origine de la contamination au fipronil de milliers d'œufs cet été.

Après le scandale des œufs contaminés à l'insecticide fipronil, les contrôles se sont multipliés au sein des élevages français. Elle provient de la désinfection d'élevages de poules pondeuses par du fipronil, un antiparasitaire strictement interdit dans la chaîne alimentaire. Le seul élevage français touché est celui qui a donné l'alerte aux autorités françaises.

La contamination de dizaines de millions d'œufs est apparue au grand jour début août et a concerné des produits vendus dans presque toute l'Union européenne.

Elle a conduit au retrait de nombreux produits par la grande distribution, allant de gaufres aux brownies, dont elle a plombé les ventes en France en août. Ils ont été retirés du marché car ils contiennent du fipronil à une concentration supérieure à la limite réglementaire, mais ne présentent "pas de risques pour la santé", dit le ministère qui précise qu'ils sont listés dans un souci d'information du consommateur.

"La France n'a pas perdu de temps pour mettre en place les contrôles mais nous avons été alertés trop tardivement", a estimé le ministre, évoquant un projet de "proposition commune" avec ses homologues belge et allemand pour améliorer le système d'alertes entre membres de l'UE.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL