Bill Gates admet que la combinaison ctrl-alt-suppr était une erreur

Alain Brian
Septembre 21, 2017

En 2013, Bill Gates avait déjà exprimé le même regret, blâmant cette fois IBM, rapporte CNN. Sans bien sûr renier nos frères linuxiens, ce sont bien ces deux plateformes qui ont les faveurs des utilisateurs au sens large.

Mais pourquoi avoir créé cette combinaison dans ce cas? Pour le milliardaire américain, un seul bouton aurait suffi. "Mais le gars qui a conçu le clavier IBM n'a pas voulu nous donner ce bouton unique". " Si je pouvais faire une petite modification, j'en ferais une touche unique " a-t-il déclaré.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL