Christian Estrosi créé son propre mouvement — Les Républicains

Claudine Rigal
Septembre 13, 2017

Il s'agira d'un mouvement regroupant plusieurs élus locaux qui se situent "entre les Républicains, profondément radicalisés, et une droite macroniste". Pour l'heure, ni En marche! ni Les Républicains ne réussissent à combler ce vide, et le peuple de droite ne se sent plus représenté. Il y a un comité de membres fondateurs d'une cinquantaine d'élus qui illustre la France dans sa diversité. Dans un entretien au Figaro ce mercredi, Christian Estrosi annonce la création, après les élections sénatoriales, d'un "mouvement d'élus locaux qui veulent se placer au-dessus de la mêlée". Certains maires restent attachés aux Républicains, d'autres à La... Une situation qui a donc engendré un certain vide, d'un point de vue idéologique.

"Je suis toujours membre des Républicains", affirme le maire de Nice. Non, c'est le parti qui est en faute.

Autrement dit, créer une nouvelle formation politique.

Il fait un constat froid de l'état de son parti aujourd'hui.

"Nous continuons d'aller dans le mur en klaxonnant!", assure-t-il, craignant que sa famille donne l'image de se "transformer en secte" en cas de victoire de Laurent Wauquiez, le 17 décembre prochain: " est un ami.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL