Commémoration du 16ème anniversaire des attentats terroristes du 11 septembre — États-Unis

Claudine Rigal
Septembre 11, 2017

Le président américain Donald Trump a observé une minute de silence lundi pour marquer le seizième anniversaire des attentats du 11 septembre 2001. "Nous faisons en sorte qu'ils n'aient jamais de refuge pour lancer des attaques contre notre pays. Il n'auront nulle part où se cacher sur la terre", a-t-il déclaré.

Après avoir longtemps affirmé, avant son élection, qu'il était favorable à un retrait des troupes américaines d'Afghanistan, Donald Trump a annoncé fin août qu'il entendait au contraire envoyer des soldats supplémentaires, sans toutefois avancer de chiffre.

Trump, qui participait à sa première cérémonie du 11-Septembre depuis son arrivée au pouvoir, devait ensuite se rendre au Pentagone en compagnie du secrétaire à la Défense Jim Mattis.

Rappelons que le 11 septembre 2001, quatre avions de ligne avaient été détournés par des terroristes d'Al Qaïda et avaient percuté les deux tours du World Trade Center.

Au même moment, une minute de silence a également été observée en de très nombreux lieux à travers les Etats-Unis, en particulier à Ground Zero à New York, à l'issue de laquelle a débuté la lecture du nom de toutes les victimes de ces attentats.

Lors de ces attentats les plus meurtriers aux États-Unis, près de 3.000 personnes ont trouvé la mort, lorsque des avions détournés ont frappé le World Trade Center, le Pentagone et un champ près de Shanksville, en Pennsylvanie.

Au crépuscule et jusqu'à l'aube, deux immenses faisceaux de lumière bleue viendront compléter cet hommage, comme chaque année, et s'élever à plus de six kilomètres de hauteur pour matérialiser les tours jumelles disparues.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL